Témoignages de nos membres

Madame Marie Landry

Infirmière au CIUSSS du Saguenay−Lac-Saint-Jean – 6 janvier 2017

Bonjour à vous tous,

Je vous écris pour vous parler de l’importance d’avoir un syndicat régional. Le SIISNEQ-CSQ prend à cœur le bien-être de ses membres en tenant compte de leur réalité régionale. C’est une organisation à l’écoute de ses membres, qui possède une équipe solide en relations du travail et qui sait respecter la vision de ses membres.

La CSQ, à laquelle le SIISNEQ est affilié, est une Centrale qui a une vision régionaliste contrairement à d’autres organisations qui ne jurent que par les grands centres et ainsi ne peuvent répondre aux besoins particuliers des salariés en région.


Madame Lucie Matlais

Infirmière retraitée du Centre Jeunesse du Saguenay−Lac-Saint-Jean – 11 janvier 2107

Le 21 décembre 2012, j’ai pris ma retraite en tant qu’infirmière clinicienne, membre du syndicat SIISNEQ-CSQ.

Infirmière depuis 40 ans, j’ai travaillé à temps partiel pendant plusieurs années, trois grossesses avec congé maternité plus ou moins rémunéré, travaillé dans différents hôpitaux (transfert), en somme, un cas qui me semblait compliqué.

Alors, 7 mois avant de signer mes documents de retraite, j’ai rencontré monsieur Alexandre Boivin, un des conseillers en relations du travail au SIISNEQ-CSQ.

Après la première rencontre, il a vérifié et fait avec moi les démarches afin de pouvoir récupérer des années de cotisation. J’avais fait la demande préalablement…

C’est son support, son professionnalisme et sa rigueur qui me permettent une retraite acceptable. Monsieur Boivin a été très disponible et très rassurant, car prendre sa retraite est une démarche stressante en soi…

P.S. : Je suggère une rencontre avec un conseiller du SIISNEQ-CSQ avant d’entreprendre toutes démarches de retraite, c’est payant…

Lucie Maltais, Infirmière retraitée heureuse

Madame Joan Guimond

Infirmière auxiliaire au CIUSSS Saguenay−Lac-Saint-Jean –  17 janvier 2017

Je prends le temps d’écrire ces quelques mots pour dire à quel point  je peux être très satisfaite de mon syndicat le SIISNEQ-CSQ. J’ai eu à lever des griefs ces dernières années et ils se sont occupés de moi avec un professionnalisme remarquable, en prenant le temps de répondre à mes questions et à défendre mes droits.

Si je laissais un message sur le répondeur, j’avais une réponse le plus rapidement possible. Ils sont à l’écoute de nos demandes et prennent le temps de bien le faire. Honnêtement, je dis bravo à vous de l’équipe SIISNEQ-CSQ et un gros merci et longue vie à vous !

Merci sincèrement,

Joan Guimond

Madame Marie-Andrée Ouellet

Infirmière auxiliaire au CIUSSS Saguenay−Lac-Saint-Jean –  20 janvier 2017

Bonjour,

Je m’appelle Marie-Andrée Ouellet et je suis infirmière auxiliaire à Jonquière depuis bientôt 8 ans. Durant ces années, j’ai eu à quelques reprises à solliciter mon syndicat pour régler des conflits d’horaire et de vacances. Dans le passé, j’ai eu également à m’absenter du travail pour des raisons familiales, ce qui a occasionné une mésentente avec mes supérieurs. Mon syndicat SIISNEQ-CSQ non seulement a su régler mes problèmes, mais dans un délai plus que raisonnable. Nos représentant(e)s sont faciles d’approche, disponibles et très ouverts d’esprit.

Merci d’être à l’écoute et de nous aider à se faire respecter !

Marie-Andrée Ouellet, inf. aux.

Madame Diane Dugas

Infirmière au CISSS Côte-Nord – 23 janvier 2017

Je suis agente syndicale dans le réseau de Sept-Îles depuis plus 16 ans. J’ai connu une autre organisation syndicale où les relations du travail (RLT) appartenaient à la FIQ, où nous étions seules avec un vis-à-vis patronal lors des comités RLT. Aujourd’hui, avec le SIISNEQ-CSQ, nous avons toujours un conseiller compétent avec une expertise en relations du travail, présent avec nous sur ce comité.

Le premier rôle d’un syndicat c’est le service aux membres. Nos conseillers spécialisés en relations du travail, dont une avocate, connaissent l’ensemble des dossiers des différents réseaux, ce qui permet d’assurer un suivi constant qui fait la différence pour nos membres. Il est évident pour moi que le SIISNEQ-CSQ est la meilleure allégeance pour nous représenter et pour moi, c’est important d’y rester.

Syndicalement,

Diane Dugas, infirmière
Agente syndicale SIISNEQ-CSQ

Madame Christiane Côté

Infirmière au CIUSSS Saguenay−Lac-Saint-Jean – 24 janvier 2017

Bonjour à vous tous,

Infirmière depuis plus de 35 ans, j’ai eu recours aux services de mon syndicat SIISNEQ-CSQ à quelques reprises durant ma carrière, entre autres pour un litige à la suite d’un accident de travail en 2009 qui a été déterminant pour moi par la suite, à ma grande satisfaction.

Un remerciement sincère à l’équipe SIISNEQ-CSQ pour leur écoute, leur appui dans des moments difficiles et leur empressement à répondre aux petites questions courantes au quotidien.

Un gros merci !

Christiane Côté

Madame Lola Bouchard

Infirmière auxiliaire au CIUSSS Saguenay−Lac-Saint-Jean – 25 janvier 2017

J’ai demandé l’aide du SIISNEQ-CSQ pour m’accompagner dans mes procédures auprès de la CSST, il y a quelques années. Je suis très satisfaite des services que j’y ai reçus. J’ai toujours obtenu des réponses à mes questions et beaucoup de soutien dans les moments plus difficiles. Je reçois toujours un très bon accueil, même lorsque je me présente au bureau sans m’être annoncée, et il y a toujours quelqu’un de disponible pour me répondre.

En plus du soutien et de la disponibilité, j’ai pu compter sur une équipe compétente, qui connaissait bien mon dossier et tout ce qui s’y rattachait.

Lola Bouchard

Madame Sonia Lévesque

Infirmière clinicienne au CIUSSS Saguenay−Lac-Saint-Jean – 30 janvier 2017

Je suis infirmière clinicienne et je travaille en CLSC depuis 1993. En 1998, tout bascule pour moi avec un diagnostic invalidant. À ce moment, je travaille quand ça va bien et je suis en congé maladie lorsque les symptômes deviennent plus importants.

En 2008, je n’avais pas travaillé pendant 6 mois à temps complet et que l’employeur me dit qu’il faut faire quelque chose… fin d’emploi, invalidité ? Je suis anxieuse et inquiète pour mon avenir.

C’est à ce moment que je me tourne vers le syndicat et que je parle de ma situation avec Alexandre Boivin, conseiller en relations du travail au SIISNEQ-CSQ. Celui-ci me rassure et prend mon dossier en main. Il est toujours disponible pour mes questions et m’offre un très grand support.

Après plusieurs démarches d’Alexandre auprès de l’employeur et l’assureur SSQ, je suis transférée vers un poste convenant davantage à mon état de santé et je travaille 3 jours par semaine, donc je suis en invalidité partielle de 2 jours.

Le beau travail du syndicat m’a donc permis de continuer à exercer le métier que j’adore avec les capacités que j’ai. En date d’aujourd’hui, j’occupe toujours ce poste, ça va très bien et je suis très heureuse de pouvoir toujours travailler.

Un grand merci au SIISNEQ-CSQ !

Sonia Lévesque

Madame Vanessa Thibault

Infirmière auxiliaire au CIUSSS Saguenay−Lac-Saint-Jean – 30 janvier 2017

Je suis infirmière auxiliaire depuis maintenant plus de dix ans. J’ai débuté ma carrière à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Tout ce que je savais à l’époque à propos du syndicat, c’était que le mien était la FIQ et je n’entendais pas beaucoup parler d’eux. Avec la fusion des CSSS, au fil du temps, j’ai vu apparaître des postes atypiques, par exemple, des quarts de 12 heures sur certains départements. Puis, l’employeur a commencé à m’offrir des quarts de travail dans d’autres établissements affiliés, sans orientation au préalable, où je n’avais jamais mis les pieds !

Après cinq ans, j’ai poursuivi ma pratique au CSSS de Sept-Îles où j’ai connu le SIISNEQ-CSQ. Une équipe présente pour ses membres. À ma première journée dans l’établissement, je les rencontrais ! J’avais de bonnes conditions de travail, stabilité et sécurité. J’ai vécu une problématique importante de conciliation travail-famille avec l’employeur. La présidente du SIISNEQ-CSQ, Nathalie Savard, est venue personnellement s’occuper de mon dossier, à Sept-Îles, et ce seulement quelques jours après avoir interpellé le syndicat à ce sujet. J’ai également eu droit immédiatement aux services d’un conseiller en relations du travail et d’une avocate du SIISNEQ-CSQ. Ils ont tous été là, pour moi, pour ma cause, pour ma petite famille. Grâce à eux, ma situation s’est réglée pour le mieux.

Depuis à peine quelques mois, je suis employée au CIUSSS Saguenay−Lac-Saint-Jean, site Centre hospitalier de La Baie. Je suis syndiquée CSN. À mon arrivée, je croyais qu’il y avait des erreurs à mon horaire en voyant qu’il n’y avait pas 16 heures entre chaque quart de travail, rémunérés à taux simple en plus. Et bien non, il n’y avait pas d’erreur ! Jour, soir, nuit dans la même semaine, aucune politique d’horaire connue sept jours à l’avance. J’ai un poste 8/28 équipe volante sur rotation et je peux le faire dans quatre centres d’activités différents. Voilà, ma réalité avec la CSN !

Finalement, après avoir connu ces trois syndicats, dès le 30 janvier prochain, je ferai un vote bien éclairé, je voterai SIISNEQ-CSQ. J’invite toutes les infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes du CIUSSS du Saguenay−Lac-Saint-Jean à faire comme moi, afin de devenir membres du SIISNEQ-CSQ !